HUSH Kate White : Avis d’une blogueuse

18/06/2010

Ce que vous ne dites pas peut vous tuer 

 

Lake Warren est consultante  à New York  dans une clinique  de traitement de la stérilité. Mère récemment divorcée avec deux enfants dont le père, Jack,  veut obtenir la garde exclusive, elle se confie régulièrement à  Molly, sa seule véritable amie qui lui conseille de se trouver un amant.

Justement, le séduisant Dr Keaton avec qui elle travaille lui fait la cour et  la nuit qu’elle accepte de passer avec lui se révèle tout à fait satisfaisante si ce n’est qu’à son réveil elle constate que le beau médecin est mort égorgé dans son lit. 

Son problème désormais est de ne rien dire à la police sous peine de perdre la garde de ses enfants. Elle doit découvrir le meurtrier par elle-même puis avec l’aide d’Archer, un beau et sympathique journaliste d’investigation. 

La clinique semble  adopter des méthodes illégales pour satisfaire ses riches clientes au détriment des autres. Les secrets, les menaces, les trahisons font désormais partie de la vie de la jeune femme.  On rase son chat, on la réveille en pleine nuit, on essaie de la tuer, on  l’humilie au travail. Seule contre tous au départ, elle s’entoure peu à peu de personnes  compétentes.

Rien de totalement  nouveau dans ce polar qui suit tous les schémas habituels d’un polar destiné aux femmes ! Il sort aussi en effet dans la  collection  «Girls in the city», écrit par Kate White, la directrice du Cosmopolitan américain qui signe là son sixième  policier. L’éditeur  le présente comme un «thriller  glamour et féminin qui fera couler beaucoup d’encre et qui caracole en tête des meilleures ventes aux USA»

Pour moi c’est une lecture agréable qui ne m’a  pas ennuyée une seule seconde sans non plus me laisser béate d’admiration ! Juste le policier à lire un beau jour de farniente ensoleillé, quand on n’a pas envie de se poser trop de questions existentielles.

de http://liratouva2.blogspot.com

|

|

|