Hush: une nouvelle blogueuse donne son avis

16/06/2010

A titre préliminaire, il faut préciser que ce polar est décrit dans les médias comme un "polar féminin", raison pour laquelle je n’aurais jamais choisi ce livre en librairie. Moi dans les polars j’aime le sang, la saleté, le torturé, le glauque quoi... Mais lorsque ce partenariat a été proposé sur Blog o Book j’ai voulu essayer.


Autant vous dire qu’au début j’ai été quelque peu déconcertée. Ce mélange cadavre et stilettos m’a un peu étonné et il m’a fallu un peu de temps pour m’y faire. Pourtant, une fois que je suis entrée dans le rythme de ce livre j’ai eu bien du mal à le lâcher. Seules deux petites journées m’auront suffit pour en venir à bout.


Je me suis vraiment prise d’amitié pour Lake, jeune femme terrassée par une rupture qu’elle n’avait pas vue venir et qui avait enfin décidé de se reconstruire. Et vlan, tout s’effondre : son amant est assassiné, ses enfants et sa vie sont menacés...


Et puis il y a tous ces personnages dotés de personnalités très intéressantes et cette clinique un peu trop propre qui a l’air de cacher des choses. L’intrigue est rondement menée et le suspense est haletant du début (ou presque) jusqu’à la fin.


Je pense que ce livre sera parfait comme lecture de vacances (ce qu’il a d’ailleurs été pour moi). On passe un excellent moment sans trop tergiverser, il suffit de se laisser porter par l’écriture de Kate White. D’ailleurs je me faisais un peu de soucis étant donné que l’auteure est rédactrice en chef du Cosmo américain. Mais non ! Magazines féminins et polars font finalement plutôt bon ménage.


Sur http://thegoodonesblog.over-blog.com/article-hush-ce-que-vous-ne-dites-pas-peut-vous-tuer-kate-white-52323513-comments.html

|

|

|